Tarifs


Le coût total de la formation complète (10 mois, septembre à juin, 4 UC) en financement personnel est de 5800 euros TTC (8.30 euros de l'heure) ou de 6405 euros si vous êtes financé par un tiers (9.15 euros de l'heure)

 

Selon vos diplômes, votre éventuelle VAE ou les UC éventuellement déjà acquises vous pourrez obtenir des équivalences ou dispenses (vous n'aurez pas à passer les examens correspondants). Cependant, suite au positionnement, nous pourrons vous proposer de tout de même faire les heures de formation liées à vos équivalences si nous considérons qu'il vous manque des compétences clés.

 

Selon votre dossier, votre parcours professionnel ou si vous êtes retenu en contrat de professionnalisation, une partie ou la totalité de la formation sera prise en charge.

Important

Si vous possédez déjà certaines des UC (certifiées devant jury par la DRDJSCS) et que vous souhaitez compléter votre formation actuelle, contactez-nous pour un devis personnalisé.




Les différents financements


 

Nous vous avons préparé une carte récapitulative de la jungle des différents financements afin de mieux vous orienter et de ne pas passer à côté d'un financement possible.

Pour y accéder, cliquer sur la carte ci-contre puis naviguez dans la carte avec votre molette de souris pour zoomer et clic gauche pour la déplacer.


Financement personnel

Si vous ne pouvez faire financer votre formation (voir ci-dessous), vous pouvez opter pour la financer personnellement. Les modalités de financement imposées sont les suivantes:

  • 10 jours de rétractation possible après signature du contrat de formation.
  • Premier versement ensuite de 30% du coût de votre formation.
  • Le reste des paiements est échelonné (sur 6 mois à 10 mois).
  • Vous fournissez obligatoirement, dés le début de la formation, la totalité des chèques qui seront déposés chaque première semaine de chaque mois.

Financement par un tiers


Premier cas: Vous êtes un candidat libre


Si vous sortez du systéme scolaire, que vous avez moins de 26 ans vous avez la possibilité d'intégrer une formation au BPJEPS AAN. Dans ce cas deux types d'aides sont possibles pour vous :

 

  • Le ministére des sports délivre selon certains critères des bourses allant de 10 à 50 % des frais pédagogiques.

 

  • Le conseil régional propose un Financement Individuel de Formation, le FIF. Il n'intervient que s'il n'existe pas d'autres financements possibles. Ce dossier est traité au cas par cas par un conseiller d'une structure d'accueil: pôle emploi, PAIO ou mission locale. Pour ce dispositif l'inscription au pôle emploi est obligatoire.

 

 


Deuxième cas: vous êtes demandeur d'emploi (inscrit au Pôle Emploi)


Vous trouverez, ci-dessous, les principales sources de financements, ces dernières n’étant pas exhaustives, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre référent Pôle Emploi (les mesures d’aides à l’emploi et à la formation évoluant régulièrement), ce dernier étant un interlocuteur privilégié.


• CIF CDD
Les bénéficiaires sont des demandeurs d’emploi ayant eu une activité salariée de 24 mois minimum sur les 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non sous CDD au cours des 12 derniers mois. Votre interlocuteur est le conseiller du Fongecif de votre département.

• CIF CDD JEUNES
Le CIF CDD jeunes s'adresse à toute personne de moins de 26 ans (avoir moins de 26 ans à la date du dépôt de dossier) pouvant justifier de 12 mois d'activité salariée, consécutifs ou non, dans le secteur privé durant les 5 dernières années (quelle que soit la nature des contrats de travail) dont 4 mois d'activité salariée en CDD dans le secteur privé au cours des 12 derniers mois.
Le contrat d'apprentissage et le contrat de professionnalisation à durée déterminée peuvent être pris en compte dans les 4 mois d'activité salariée.

• DIF portable
Suite à une fin de contrat de travail, votre employeur vous remet une attestation de travail sur laquelle est mentionnée le nombre d’heures de DIF que vous avez cumulées et non utilisées (20 h par an, cumulables jusqu’à un maximum de 120 heures, sur une base temps plein).  Le montant forfaitaire financé est le nombre d’heures acquises x 9,15 €. C’est l’OPCA de votre ancien employeur qui financera la formation et sera votre principal interlocuteur. Votre référent Pôle Emploi peut aussi vous conseiller.

• ARE Formation, AISF
Vous intégrez une formation tout en maintenant vos indemnisations. Vous êtes enregistré comme stagiaire de la formation professionnelle. L’entreprise qui vous accueille en stage peut vous verser des défraiements. Votre interlocuteur est votre référent Pôle Emploi.
 
• CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle)
Suite à un licenciement économique, ce statut vous permet de bénéficier d’un financement pour votre projet de formation.  Financement qui sera assuré par l’OPCA de votre ancien employeur, même si l’entreprise n’existe plus. Les moyens accordés peuvent permettre de financer une grande partie voire l’intégralité de votre formation. Pendant la durée de la formation, vous maintenez votre indemnisation.

• AFPR, POE
Ces parcours préalables au recrutement vous offrent la possibilité de bénéficier d’une formation à la prise de poste. Ils sont liés à une promesse d’embauche d’une entreprise. Cela peut représenter un argument pour convaincre une entreprise de vous tester, dans un cadre contractuel très souple et avec des avantages financiers importants.

• Votre Région, votre Département
Dans chaque région et département, des aides à la formation sont apportées aux demandeurs d’emploi. Chacune des collectivités a ses propres critères. 

• Entreprise(s)
Les entreprises ont obligation de verser une indemnité de stage égale à 30% du SMIC pour tout stage supérieur à 2 mois. En dessous de 2 mois, vous  pouvez bien entendu négocier une indemnité.


Financement par le Conseil Régional de Basse-Normandie

 

Il s’agit d’un financement attribué par les régions. L’obtention du financement est soumis à plusieurs critères différents selon les régions (niveau de la formation, période de chômage…)

           

 

Télécharger
Détails d'aides à l'emploi possibles par la DRJSCS et le Conseil Régional
Plan sport-emploi et emploi tremplin
Aides à l'emploi drjscs - CR.pdf
Document Adobe Acrobat 13.1 KB

Contrat de professionnalisation

 

Le contrat de professionnalisation est soumis à plusieurs critères. Il faut notamment être âgés de 16 à 25 ans révolus pour les salariés pour obtenir ce financement.

 

Télécharger
Détails du contrat d'apprentissage et du contrat de professionnalisation
contrat apprentissage et professionnalis
Document Adobe Acrobat 15.1 KB

Le contrat de professionnalisation s’adresse:

  • aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus, qui peuvent ainsi compléter leur formation initiale ;
  •  aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus

Rémunération

  • La rémunération s’échelonne de 55% à 80% du SMIC pour les moins de 26 ans à 100% du SMIC et plus pour les + de 26 ans.

Coût pédagogique

  • Le coût pédagogique de la formation est pris en charge par l’OPCA de l’entreprise.

Aides employeur

  • L’employeur bénéficie d’aides : exonération de charges patronales, aide(s) à l’embauche pour les TPE (de moins de 10 salariés), aide forfaitaire à l’embauche, aide au tutorat.

 

En savoir + sur le contrat de professionnalisation

Consultez  : www.agefos-pme-normandie.com

Consultez votre conseiller en formation AGEFOS PME par téléphone :
Caen: 02 31 50 17 17
Rouen : 02 35 88 82 75
Le Havre : 02 35 43 43 35
Alençon : 02 33 80 05 45


Troisième cas: vous êtes salariés du privé (CDD ou CDI)


Période de professionnalisation

 

Les périodes de professionnalisation ont pour objet de favoriser le maintien dans l’emploi des salariés en CDI par des actions de formation alternant enseignements théoriques et pratiques.

Les actions de formation effectuées dans le cadre de la période de professionnalisation peuvent se dérouler aussi bien, pendant le temps de travail qu’en dehors. La possibilité de suivre une formation dans le cadre d’une période de professionnalisation s’adresse aux catégories de salariés en CDI, ou en CDD dans le cadre d’un CUI (Contrat Unique d’Insertion).

Financement

  • Prise en charge par l’OPCA de l’employeur de la formation, voire d’une partie du salaire.


Comment  en bénéficier ?

  • Une demande peut être faite soit à l’initiative du salarié, en confirmant celle-ci par écrit, soit à l’initiative de l’employeur dans le cadre du plan de formation. Cependant l’employeur se garde le droit de ne pas l’accepter et peut la différer.


Quelle sera ma rémunération ?

  • Si la formation a lieu pendant le temps de travail, le salarié perçoit sa rémunération habituelle.Cependant si la formation a lieu en tout ou partie en dehors du temps de travail, les heures réalisées donnent lieu à l’allocation de formation (50% du salaire net).

 


Congé individuel de formation (CIF):

 

Le congé individuel de formation (CIF) s’obtient en fonction de critères de durée d’emploi dans l’entreprise. Le salarié est alors en droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre la formation BPJEPS.
Il est à l’initiative du salarié, pour un maximum de 1200 heures de formation, soit en temps de travail soit hors temps de travail.Les conditions pour bénéficier d’un CIF :  2 ans d’ancienneté dans la branche professionnelle et 1 an dans l’entreprise. Les frais pédagogiques sont financés à 100% et le salaire de 80 à 100 %

 


Dernier cas: vous êtes salariés de la fonction publique


 

► Congé de Formation Professionnelle (CFP): Il est à l’initiative du fonctionnaire, pour un maximum de 12 mois de formation, après 3 ans de services effectifs. Financement des frais pédagogiques 100%. Financement du salaire de 80 à 100 %.